Akrotiri à Santorini

Parmi les activités proposées sur l’île de Santorin en Grèce, Akrotiri est un des sites à découvrir !
De plus, la plage de Red Beach est juste à côté. Aussi, profitez-en pour visiter les 2 sites !

Plus d’infos sur Akrotiri

Concrètement, Akrotiri est une ville appartenant à la civilisation des Cyclades, avec une forte influence minoenne.
En pratique, elle se situe au sud de l’île de Santorin.

Se rendre sur le site d’Akrotiri
D’une part, vous pouvez y accéder en voiture/quad.
D’autre part, le site est accessible en prenant le bus depuis Fira.
En effet, Akrotiri est situé à proximité du terminus de la ligne Akrotiri/Fira et non loin de la Red Beach (environ 1km).

Tarifs d’Akrotiri
En pratique, la visite est payante : 12 euros pour les adultes.
Dans la mesure où vous souhaitez visiter d’autres sites (Ancient Thira ou les musées de l’île), vous pouvez économiser en optant pour un pass.

Horaires d’ouverture
En été, le site est généralement ouvert de 8h à 20h tous les jours sauf le jeudi (ainsi, le jeudi, le lieu est ouvert jusque 15h).
En outre, la visite est également possible l’hiver puisqu’Akrotiri est également ouvert.
Bref, vous trouverez les horaires sur odysseus.culture.gr.

A ne pas manquer
Pour finir et en fin de parcours, un film vous permet de visualiser la vie de l’époque !
Prenez le temps de le découvrir, l’expérience n’en sera que meilleure…

Quelques photos de la visite

Pour finir, je vous laisse découvrir les lieux avec quelques photos de la visite d’Akrotiri…

En savoir plus sur Akrotiri

Petit historique du site

« Le petit village néolithique s’est développé progressivement au début de l’âge du bronze (3ème millénaire avant JC).
Il est un centre urbain incontournable dans les transactions intra-égéennes.
Après une première éruption volcanique, la ville portuaire de l’âge du bronze moyen emerge.
Ainsi, son commerce maritime s’étend alors bien au-delà de la mer Égée : jusqu’à la Méditerranée orientale.
En pratique, les vestiges de bâtiments impressionnants avec un riche contenu et le système d’assainissement des eaux usées de la ville témoignent de son influence.

Ensuite, peu après le milieu du XVIIe siècle av. J.-C. (fin de l’âge du bronze), un tremblement de terre détruit à nouveau la ville.
Elle est reconstruite avec des bâtiments publics et privés plus impressionnants.
Dans la mesure où le désir de promouvoir leur statut social en ornant leurs maisons de peintures murales d’art exquis est révélateur de la mentalité des riches citoyens.
On n’oubliera pas que cette société a été frappée par un autre tremblement de terre, juste avant l’éruption du volcan vers la fin du XVIIe siècle av. J.-C..
L’enterrement de la ville sous des épaisses couches de pierre ponce et de cendres volcaniques a piégé l’image de la société pour toujours. « 

En savoir plus en vidéos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *